Biographie

Née en 1985 avec une maladie génétique rare, Ophélie a eu une enfance atypique, rythmée par les hospitalisations. Fréquemment en marge des autres enfants de son âge, elle trouve alors refuge dans le dessin, se créant un monde imaginaire où s’évader quand la réalité devient trop dure à supporter.

Après un bac littéraire arts-plastique, elle souhaite intégrer une écoles d’art, mais à nouveau la maladie s’interpose et brise ce rêve. Elle se dirige alors vers l’univers du maquillage artistique, où elle travaillera avec les grands noms de la mode et de la scène créative… Mais en 2012 sa maladie génétique la rattrape et la contraint encore une fois à restreindre ses activités de maquilleuse. C’est à ce moment là qu’elle découvre l’aquarelle en autodidacte. Puis en 2013 elle débute son blog Le Camélia, où elle y publie ses diverses recherches picturales.

De son enfance passée dans la campagne gerçoise, elle retiendra les paysages paisibles et colorés, ainsi que son amour de la nature et plus particulièrement des nombreuses fleurs qui ornaient le jardin familial, qu’elle évoque fréquemment dans ses aquarelles.

Attirée par la culture japonaise depuis toute petite, elle expérimente aussi les techniques traditionnelles orientales telles que la calligraphie ou l’e-tegami, et rêve de pouvoir se former auprès de maîtres japonais. Par ailleurs, après avoir pratiqué la danse japonaise (nihon buyô) et l’art de l’habillement en kimono (kitsuke) depuis 2008, elle n’hésite pas à partager également sa passion pour ses deux activités sur son blog.

Suite à une grave infection digestive contractée en 2014, qui va rapidement devenir chronique, elle met un terme à sa carrière de maquilleuse en 2015, se consacrant à présent entièrement à l’aquarelle.