jeudi 30 juin 2016

"L'Empreinte de Zeami dans l'art japonais: La fleur et le néant" d'Aya Sekoguchi

En début d'année, à l'occasion de la conférence “Du Nihon-Buyô au Roman" qui avait lieu à la MCJP,  je vous avais présenté le travail de la danseuse Shimehiro Nishikawa (Aya Sekoguchi de son vrai nom). Aujourd'hui vous allez pouvoir en apprendre plus sur l'art scénique japonais, grâce à son livre "L'Empreinte de Zeami dans l'art japonais : La fleur et le néant" paru à la fin du mois de mai aux éditions de l'Harmattan.



Résumé: « Comment attirer et séduire le public ? » : telle est la question clé à laquelle a essayé de répondre, dans ses traités, le créateur du théâtre Nô, Zeami (1363 ?- 1443 ?). Sa pensée a laissé l'empreinte dans la postérité de concepts tels que le kata, une forme anonyme et pré-personnelle, ou le ma, l'esthétique du dépouillement, qui constituent les caractéristiques essentielles de la culture japonaise, qui ont imprégné tous ses arts. À l'opposé de la vision occidentale, cette recherche met en lumière celle des arts traditionnels japonais, qui propose une voie pour accéder à un champ plus vaste et plus profond de la conscience.

L'ouvrage, qui s'annonce d'ores et déjà comme incontournable pour tout ceux qui s'intéressent à l'univers de la danse et de la scène japonaise, leur permettra non seulement d'en apprendre plus sur l'un des plus grands maîtres en ce domaine, Zeami, et sur ses enseignements, mais également d'établir des connexions entre les différents modes d'expressions de la scène asiatique et ceux de notre scène occidentale. Enfin plus généralement, ce livre sera également une précieuse ressource pour tout ceux qui s'interrogent sur la question de la théâtralité, et plus particulièrement sur la manière d'établir un lien entre l'acteur ou le danseur et son public, au-delà de la technique.

Et afin de vous donner un avant goût du contenu du livre et des grandes thématiques qu'il aborde, je vous partage le sommaire qu'Aya Sekoguchi a eu la gentille de m'autoriser à publier ici. 

Biographie: En parallèle de sa carrière de danseuse (art qu'elle pratique depuis l'âge de 7 ans), et de professeur de nihon-buyô qu'elle enseigne au sein de l'association Zea, Aya Sekoguchi est également docteure en philosophie/esthétique de l’EHESS, qualifiée aux fonctions de Maître de conférences. 

Pour ceux qui seront intéressés par l'ouvrage, vous pouvez commander dès à présent le livre d'Aya Sekoguchi aux éditions de L'Harmattan

dimanche 26 juin 2016

Collection Yukata Uniqlo 2016

L'an dernier, je vous avais annoncé en avant-première l'arrivée des yukata Uniqloen test dans certaines boutiques parisiennes. Ayant connu un vif succès, ils reviennent cette année encore afin d’égayer nos longues et chaudes journées d'été !

Je vais donc de ce pas vous présenter les deux nouvelles collections créées spécialement pour cette saison.



Collection "Original": 
Directement inspirée des authentiques yukata, cette collection reprend des motifs populaires, tels que les pois, les rayures ou les fleurs, associés à un camaïeu de nuances bleues qui n'est pas sans rappeler l'aizome, cette célèbre technique japonaise ancestrale de teinture indigo.
Déclinée en quatre versions, cette tenue aux accents traditionnels sera idéale pour les soirées d'été et de feux d'artifices.



Collection "Ottaipnu"par Masaru Suzuki:
Diplômé de la "Tama Art University BA Dyeing and Weaving Design" Masaru Suzuki est un designer japonais travaillant dans la conception de textiles d'intérieurs, qui partage son temps entre le Japon et la Finlande. En 2005, il diversifie ses activités et crée sa propre marque de vêtements baptisée Ottaipnu. Puis à partir de 2009 il collabore en temps que concepteur, avec d'autres marques telles que Lapuan Kankurit, et Marimekko. En 2012, il rejoint également le projet Moomin Tributes Works qui rend hommage, à travers divers tissus d'ameublements et linges de maison, à l'univers merveilleux crée par l'inégalable Tove Jansson. Enfin en 2013 il présente une collection CAMPER by Masaru Suzuki, pour la gamme Camper for hands.

Pour Uniqlo, Masaru Suzuki nous propose une collection Ottaipnu unique et fascinante, avec yukata aux teintes profondes ornés d'audacieux motifs d'animaux ou de fleurs hautement colorés, qui ne manqueront pas d'illuminer votre journée.




Avec ces deux collections, Uniqlo vous offre la possibilité de redécouvrir un classique de la garde-robe japonaise, alliant à fois élégance et confort. Ces yukata sont 100% en coton, ce qui leur permet de garantir fraîcheur et bien-être même pendant les journées de fortes chaleurs. Ils sont vendus avec un obi (large ceinture) dont la couleur est parfaitement coordonnée avec le yukata, ainsi qu'avec deux koshi-imo (sorte de ficelles en tissu servant à maintenir le yukata en place).

Enfin je termine  cette article avec une très bonne nouvelle, puisque cette année l'intégralité de la collection yukata est également disponible sur la boutique en ligne. De quoi ravir tout ceux qui n'ont pas de magasin à proximité de chez eux.

Le plus difficile sera peut-être de se décider sur celui à acheter tant ils sont tous adorables.
De mon côté j'attendais cette sortie avec impatience et j'avais donc demander à Papa Noël de ne pas passer chez moi en décembre dernier, et de revenir plutôt en juillet.

Et vous pour lequel allez vous craquer?

vendredi 24 juin 2016

L'iris Bleu

Terminer cette aquarelle a été un véritable défis. Non seulement car c'est une composition plus grande que ce que je fais habituellement, mais également car elle est restée en pause pendant presque deux ans. 
Je l'avais commencé avant de partir en vacance (pose des lavis etc...), et comme c'est à ce moment là que je suis tombée malade, je n'y avais pas retouchée pendant tout ce temps, au point de complètement oublier...jusqu'à ce que je la retrouve par hasard en rangeant mon coin peinture. J'ai donc décider de me retrousser les manches et d'essayer de la terminer tant bien que mal.
 
Petite anecdote amusante, je n'étais pas vraiment satisfaite du résultat quand je l'ai eu terminée, mais j'ai eu de bien meilleurs commentaires sur les réseaux sociaux où quelques fois je poste une aquarelle  que je pense avoir bien réussie... Et vous comment la trouvez vous?  
  
Aquarelle Sennelier 
Sur papier Canson "c" à grain 224 g/m²
29 x 21 cm

vendredi 17 juin 2016

Cosmos

Premier essaie de reprise de l'aquarelle après avoir passé presque six sans pouvoir peindre réellement.

Aquarelle Sennelier 
Sur Papier Clairfontaine 300gr. Grain Torchon
15 x 21 cm

lundi 13 juin 2016

Conférence: "Les secrets des symboles des kimonos anciens"

Une très belle conférence de Nicolas Chauvat à ne pas louper mercredi prochain, pour tous les amoureux du kimono et de la culture japonaise.
Organisée dans le cadre de l’exposition «Le Souffle du Japon, dans l’univers d’une artiste française» de Madame Caroline Tokar, Nicolas Chauvat donnera le 15 juin à 19 heures une conférence sur "Les secrets des symboles des kimonos anciens", qui reprendra les grands thèmes abordés dans son ouvrage du même titre paru en décembre 2014.


"Empire des signes où chaque élément de la vie quotidienne est une œuvre d’art dédiée à la beauté, le Japon ne cesse de nous fasciner.  Gardiens matériels d’une tradition spirituelle, les symboles sont omniprésents dans la culture japonaise. On les retrouve peints sur les murs des châteaux, teints sur les kimonos et même sculptés dans la structure des temples et des sanctuaires. Contenant la quintessence de sagesses plusieurs fois millénaires, ils permettent à l’initié de porter un nouveau regard sur le monde et sur lui-même."

Biographie: 
Nicolas Chauvat est un passionné de l’Asie, qui après après avoir obtenu un diplôme de l’Institut politique d’Aix-en-Provence, s’est spécialisé sur les grands systèmes de religion et leurs influences sur les relations internationales. Il a travaillé au service de presse de l'Ambassade de France au Japon, avant de partir parcourir la partie de la route de la soie qui sépare la Chine (Xi’an) du Japon (Kyoto, Nara). C'est au cours de ces aventures qu'il a eu l’occasion de faire de nombreuses rencontres tels que des moines bouddhistes, taoïstes, lettrés confucianistes mais également des artisans et des passants à l'apparence ordinaire qui possèdent une sensibilité et une vision du monde, simple et romantique à la fois, digne des poètes d’antan... 
Depuis plusieurs années il publie des livres inspirés de ces rencontres, cherchant à partager les différentes spiritualités rencontrées tout au long de la route de la Soie.

Information:
Conférence: "Les secrets des symboles des kimonos anciens"
Lieu: Galerie Impressions, 17 rue Meslay, 75003 Paris
Date: le mercredi 15 juin 2016
Horaire: début de la conférence à 19:00
Tarif: gratuit
Pour plus de renseignements: chauvat.nicolas@wanadoo.fr

Et pour ceux qui ne pourront pas assister à la conférence vous pouvez retrouver tous les livres de Nicolas Chauvat chez votre libraire préféré ou sur sa page de la FNAC

jeudi 9 juin 2016

Paysages Mouillés

Je continue mes petites expérimentations pour tenter d'aborder les techniques de peinture en "mouillé sur mouillé". En ce moment je teste donc différents papiers afin de me faire une idée leur résistance à l’humidité.

Aquarelle Fragonard 
Papier Canson "c" à grain 224 g/m²
16 x 24 cm

Aquarelle Fragonard
Papier Clairefontaine "Etival" 300g/m² grain fin
15 x 21 cm

Aquarelle Fragonard 
Papier Canson "Montval" 300g/m² grain fin
15 x 21 cm

C'est avec le Canson "Montval" que j'ai préférée travailler, j'ai très envie d'essayer des papiers à grains plus épais, notamment pour texturer les ciels et les mers. 
Et vous avec quels papier utilisez-vous? 

lundi 6 juin 2016

Carnet de Croquis Mars - Avril - Mai

Si avec tout ce qui s'est passé ces derniers mois, je n'avais pas eu le temps de poster l'évolution de mon carnet de croquis rapides, je n'ai pas pour autant délaissé ces petits exercices. Ce sont même d'ailleurs les seuls que je continue à pratiquer régulièrement, tant que mon état de santé de ne me permet pas de reprendre plus intensivement l'aquarelle.

Voici donc un gros billet avec les croquis des mois de Mars, Avril et début Mai:

Mars : 





Avril: 





Mai:


Comme vous les voyez ces derniers mois j'ai tenté de diversifier un peu les techniques et approches. J'ai également commencé à m'essayer aux croquis de personnages afin de me préparer au dessin en extérieur. 

Si je trouve ces exercices vraiment intéressant, je dois quand même avouer que la "vraie aquarelle", me manque cruellement.